Il faut savoir que la France est un des pays qui prend le moins soin de son sommeil et de son dos, on change en moyenne sa literie tous les 14 ans. La moyenne aux Etats-Unis pour un changement complet de literie est de 8 ans, c’est dire la différence. Beaucoup de vendeurs vous conseilleront de changer de literie tous les 7 ans, il faut relativiser ce chiffre, leur but est de vendre et pas de vous conseiller.  Vous commencez à vous sentir fatigué ou courbaturé à votre réveil, vous avez l’impression que malgré vos 8h de sommeil, vous n’êtes toujours pas bien reposé ? Il est temps de scruter votre lit !

Plusieurs critères à prendre en compte 

Il est recommandé de changer de matelas tous les 10 ans, après environ 30 000 heures de sommeil. Il s’agit d’une moyenne, qui dépend de plusieurs critères :

  • La qualité de base de votre matelas
  • Votre morphologie, votre taille ou votre poids
  • Le nombre de personnes dormant dessus régulièrement
  • L’humidité de la chambre : plus il fait humide dans une pièce, plus le matelas vieillit vite
  • La transpiration des dormeurs est également à prendre en compte ;
  • La qualité du sommier
  • Un sommier de mauvaise facture usera plus vite le matelas qu’il supporte.

Comment reconnaître les signes d’usure ?

1er test : En changeant les draps, observez votre matelas. Vous voyez des creux et des bosses sur la surface du matelas ? Ce n’est pas bon signe… ces déformations sont mauvaises pour votre colonne vertébrale. Coutures usées et relâchées ? Coutil (tissu) déchiré, ces signes d’usure ne trompent pas. Il est probable que l’intérieur du matelas soit également dans un état d’usure avancé.

2ème test : Mettez vos deux mains à plat sur le lit et enfoncez-les, le matelas doit résister et ne pas s’enfoncer. Si ce n’est pas le cas c’est que le maintien de votre literie n’est plus bon.

3ème test : Allongez-vous sur le lit. Si vous avez une sensation d’enfoncement, et que votre matelas forme une sorte de cuvette, c’est qu’il n’offre plus un bon soutien.

Si vous observez ces signes, c’est qu’il est grand temps de changer de literie.

Doit-on changer son sommier en même temps que son matelas ?

Un sommier perd ses fonctions de suspensions avec le temps et n’assure plus le maintien qu’il procurait lors de sa première jeunesse. Par exemple, un matelas neuf peut vite se dégrader si le sommier sur lequel il repose est trop ancien. Il faudra alors remplacer le matelas plus vite que prévu. Il est donc préférable de changer son sommier en même temps que son matelas, ce sont deux éléments complémentaires. De plus, il faut savoir qu’il est fortement déconseillé de placer un matelas à ressort sur un sommier à lattes apparentes, car les ressorts pourraient se coincer entre les lattes et ainsi déformer le matelas. Pour toutes les autres technologies (latex, mousse, mousse mémoire de forme) tous types de sommiers conviennent.

Une étude réalisée par le Professeur Touchon, neurologue au CHU de Montpellier montre que » nous pouvons gagner jusqu’à 53 minutes de sommeil par nuit en changeant de literie tous les 10 ans. D’autre part, l’endormissement est beaucoup plus rapide sur un lit flambant neuf : 25 minutes, au lieu de 57 minutes sur une literie usagée. Enfin, la fréquence des réveils est diminuée lorsque le matelas et le sommier ont été changés, passant de 46 minutes au lieu de 75*. »